Bergère en apprentissage...

11 juin 2013...

     Aujourd'hui, après avoir passer quelques moments avec un paysan du coin pour m'occuper des moutons, je me sens prête pour la montée en alpage jusqu'à la Duis.

     6h, je suis la 1ère à arriver au parc à moutons. Je les observe, et je crois que c'est réciproque! Ils sont nombreux et dissipés, le stress me gagne...

Le reste de l'équipe arrive. Deux personnes seront en camion à l'arrière, pendant que moi je serai seule devant, à conduire le troupeau. Je dois déjà prendre mon poste, et bloquer la route aux moutons le temps que les autres ouvrent toutes les barrières et prennent place dans le camion. J'ai une branche feuillue pour me faire obéir, mais je vais vite me rendre compte que cela ne fonctionnera pas toujours!

     A peine sortie de l'enclos, le troupeau se dirige vers moi à vive allure! Impossible de leur berrer la route à moi toute seule, certains m'échappent! Je panique!! heureusement les chiens font leur travail, ils rassemblent le troupeau et nous voilà parti en direction de la vallée de la Duis. Même si les bêtes connaissent la route, je les trouve quelque peu dissipées! Nous arrivons à une intersection, et là... C'est le drame! Une partie du troupeau prend par la gauche alors que je continue tout droit!! Je ne sais plus où donner de la tête! Les bêtes n'en font qu'à leur tête! Mais c'est sans compter le savoir faire de mon paysan formateur qui se précipite à ma rescousse, et 5 minutes plus tard tout était rentré dans l'ordre!

     La suite de notre périple se passe heureusement sans encombre, et après 7km nous arrivons dans la vallée de la Duis. Les moutons et brebis prennent de la hauteur et nous les suivont pour pique niquer. Une petite sieste, et il faut malheureusement rentrer...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

watrin
  • 1. watrin | 17/01/2014

" 1 écho dans les Montagnes"

Marcher dans les montagnes
et si le bonheur était là ?
au bout de vos pas
soudain!voir le paradis...
caché dans un coin d'azur,

il faut peut être quitter la ville?
pour retrouver le désir de vivre, et la curiosité !
partir la nuit dans les alpages pour contempler les étoiles
avancer seule, à l'aube dans les cimes
pour voir au matin , le soleil danser sur les crêtes!

Marcher dans les sentiers, l'âme vagabonde
en suivant des moutons et des chèvres
pour respirer mieux, et plus fort!
en rêvant dans vos montagnes
de liberté, de fraternité, et d'amitié... à l’appel du grand Nord !,
marcher dans vos montagnes de neige
loin du bruit des sirènes en colère...
partir demain, la montagne me manque!
j'ai besoin de m'enivrer d'air pur, de beauté, et de lumière!
au chant des sources, me vivifier
voir des marmottes chahuter
en roulant dans les herbes!
là haut... comme la vie est belle!.

AM*

... Amitiés, "de la marmotte des villes !"

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×